Sur le marché de l’art, depuis plusieurs années, on a constaté une forte hausse du prix des œuvres des artistes contemporains. Mais qu’est-ce qui peut influencer ce prix ?

La cote d’un artiste et le prix d’une œuvre d’art

La cote d’un artiste va effectivement influer sur le prix de ses œuvres. Si l’artiste est décédé, alors, on va prendre en compte sa cotation officielle que l’on peut accéder en ligne (sur des sites spécialisés). Néanmoins, d’autres détails peuvent booster le coût, à l’instar des sujets représentés, des formats des tableaux et de la qualité de l’œuvre. Un artiste peut aussi être très coté dans sa région natale ou pour un thème précis, et pas dans d’autres domaines.

Pour un artiste vivant, si l’achat est effectué en galerie, le prix de l’œuvre est défini par l’artiste et le galeriste. En revanche, si l’objet d’art est exposé dans une salle de vente, alors, il appartient déjà à quelqu’un. Dans ce cas, il faudrait se référer à la cote de l’artiste pour déterminer le juste prix. Mais si l’artiste vend lui-même ses œuvres, alors, il fixe seul ses tarifs. En tout cas, certaines œuvres se vendent comme des petits pains, notamment celles des jeunes talentueux, tandis que d’autres requièrent un investissement assez conséquents et peuvent coûter des millions d’euros.

Les artistes les plus cotés

Si l’on se réfère à l’art contemporain, on peut que ce sont les œuvres des artistes âgés et décédés qui sont les plus courtisées : plasticiens, expressionniste, etc. Par exemple, les œuvres réalisées par les experts en abstraction séduisent les passionnés d’art, dont celles du :

français Pierre Soulages, en 1919 coréen Seo-Bo Park, en 1931 allemand Hans Hartung, en 1904 coréen Lee Ufan, en 1936

Une grande partie des œuvres de ces quatre artistes valent une fortune. Et certains tableaux sont évalués à plus d’un million d’euros. Effectivement, en quelques années seulement, on a constaté une augmentation impressionnante du prix de leurs créations !

D’un point de vue global, ce sont les Américains qui sont en tête de liste : Christopher Wool (né en 1955) avec « Apocalypse Now » qui a été adjugée à plus d’une vingtaine d’euros, Peter Doig un peintre figuratif, Damien Hirst avec « For the love of god » vendu à un prix record, Richard Prince un photographe et plasticien américain, Anselm Kiefer un Allemand né en 1945, Adrian Ghenie un peintre roumain, Mark Grotjahn un peintre abstrait californien, Rudolf Stingel un artiste italien, Zeng Fanzhi un peintre chinois et Yoshitomo Nara un artiste japonais.

Où peut-on acheter et vendre des œuvres d’art ?

Si vous recherchez des œuvres d’art conçues par des artistes décédés ou encore vivants, n’hésitez pas à vous rendre dans les galeries. Ce sont à la fois des lieux d’exposition et de vente où vous pourrez dénicher des perles rares. Vous pouvez aussi fouiner dans les galeries virtuelles qui disposent d’un choix plus large. De plus, elles proposent un service de livraison à domicile qui peut vous simplifier la vie. D’ailleurs, le tarif est plus attrayant, car la commission est généralement moins chère que dans une galerie physique. Sinon, vous pouvez également assister à des ventes aux enchères. Vous pouvez y dégoter quelques coups de cœur ! Idem, si vous avez une œuvre d’un artiste célèbre, vous pouvez le vendre en ligne ou négocier avec un galeriste. En tout cas, il est vivement conseillé de réaliser une estimation avant d’acquérir ou de céder une œuvre pour ne pas se faire avoir par les arnaqueurs. Cette étape vous permettra de connaitre la valeur exacte de votre objet d’art (gravure, dessin, lithographie, peinture à l’huile, etc.) et de l’acheter ou de le vendre au prix du marché. Sur internet, cette prestation est gratuite et sans engagement sur de nombreuses plateformes. Il suffit d’envoyer une photo accompagnée des informations précises sur l’œuvre et la réponse vous sera donnée dans les 48 heures.